lapin bélier nain

Bien s’occuper de son lapin bélier de compagnie

Si vous souhaitez accueillir et élever un petit lapin bélier chez vous, vous allez avoir besoin de matériel et de connaissances pour veiller à son confort et son bien-être. Dans cet article, je vous donne mes meilleurs conseils pour élever un lapin bélier dans votre maison.

Reconnaitre la race du lapin bélier

Accueillir un lapin bélier nain ou géant en Belgique en en France, cela s’apprend. Dans cet article, je vous apprends à différencier cette race avec une autre : le lapin bélier se distingue par la longueur de ses oreilles. Le bélier français, lui, a des oreilles qui peuvent mesurer 42 cm. Celles du lapin bélier anglais vont jusqu’à 64 cm ! Au niveau du poids, le lapin nain ne dépasse pas deux kilos et le lapin géant peut atteindre six kilos. Le lapin bélier adore jouer, courir, sauter et dépenser son énergie. Ce rongeur aime le contact avec son maitre et déprime très vite s’il vit seul et isolé du reste de la famille.

L’espace de vie idéal à votre lapin bélier

Le lapin bélier peut vivre parmi les membres de la famille dans la maison.  Cependant, il a besoin d’une belle et grande cage adaptée à ce type de rongeur. Étant sportif, il est nécessaire de l’équiper avec du matériel pour permettre à votre boule de poils de se dépenser et se défouler. Il a besoin de courir, de grimper sur des rampes, d’avoir des espaces pour se cacher, etc.

Durant les saisons plus chaudes, le lapin bélier sera le plus heureux du monde si vous l’installez à l’extérieur. Il doit disposer d’un abri ou clapier pour lapin qui lui permette de se protéger de la météo, soleil ou pluie. Veiller à le protéger des courants d’air, cette petite bête reste fragile.

Comprendre le comportement d’un lapin bélier

Le lapin bélier est un animal de compagnie très intelligent. Il est capable de reconnaitre son petit nom. Il comprendra lorsque vous lui adresserez une objection affirmée « NON ! ». Cette variété de lapins domestiques est capable de communiquer son ressenti, ses envies, ses désirs avec son maitre. Lorsqu’il se positionne sur les pattes arrière, c’est qu’il observe et assouvit sa curiosité. Quand il se couche sur le sol, il est en manque de câlins et de caresses. S’il remue les oreilles, il est à l’écoute de ce qui se passe autour de lui. Lorsqu’il se couche sur son côté, il ressent le besoin de calme et de quiétude. Quand il frappe sur le sol avec ses pattes arrière, c’est parce qu’il vous signale un danger imminent. Enfin, s’il tire ses oreilles en arrière et qu’il grogne, il vous manifeste clairement sa colère et son mécontentement ! Tant d’émotions dans un si petit corps !

Voilà ! J’espère que, désormais, vous serez des pros de l’élevage de petits lapins béliers ! Bonne continuation à toutes !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *