Augmentation mammaire avec la nouvelle génération d'implant

Que faire quand sa poitrine a perdu du volume après une grossesse ? L’évolution de l’augmentation mammaire

La grossesse est un moment magique dans une vie d’une femme. Durant 9 mois, notre corps va changer et s’adapter pour laisser de la place à ce petit être vivant. Malheureusement, ces changements corporels peuvent aussi avoir des retombées négatives. En effet, certaines femmes ont la poitrine qui se relâche après l’accouchement ou après la période d’allaitement. Les seins ont perdu en volume et leur belle forme. Ça peut devenir un véritable complexe pour ces nouvelles mamans. Il existe plusieurs solutions et l’augmentation mammaire en fait partie. Qui n’a pas rêvé d’avoir une poitrine parfaite ? Toutefois, il convient de choisir son chirurgien esthétique avec soin et opter pour les dernières techniques utilisées en termes d’implants mammaires qui éliminent les problèmes rencontrés avec les anciennes générations de prothèses. On fait le point sur cette opération en constante évolution.

Les implants mammaires en évolution: le gel ergonomique

Les scientifiques sont constamment en train de rechercher de nouvelles techniques et de nouveaux matériaux pour offrir des solutions plus adaptées et plus sûres. C’est également le cas pour les implants mammaires. Ils ont d’ailleurs récemment développé le gel de silicone médical. Ce matériau offre plusieurs avantages par rapport aux anciennes prothèses rondes et anatomiques :

Choisir sa forme de poitrine

Le gel de silicone médical offre des propriétés ergonomiques à l’implant mammaire. En fonction de la projection (de la quantité de matière injectée dans la poitrine), on peut avoir un résultat très naturel ou une forme plus arrondie pour obtenir un décolleté plus marqué.

Les risques de rotation supprimés grâce à l’implant mammaire nouvelle génération

À la suite d’une augmentation mammaire, il peut arriver que l’implant tourne légèrement dans le sein. Avec le gel ergonomique, la forme s’adapte à l’apesanteur et le résultat final restera identique. Le problème rencontré avec les prothèses anatomiques est donc supprimé.

Le risque de coque supprimé avec la nano-texturation du gel ergonomique

Après une opération de la poitrine, le corps peut développer une capsule autour de l’implant. Cette capsule peut durcir et devenir ce qu’on appelle une coque. Le gel de silicone médicale offre une surface nano-texturée, contrairement à l’ancienne génération de prothèse qui était macro-texturée, et permet de réduire considérablement les risques de coque à long terme. Des études récentes ont démontré que le gel ergonomique avait une meilleure biocompatibilité avec l’environnement de la patiente. L’organisme a donc tendance à accepter plus facilement l’implant mammaire.

Réduction de la cicatrice pour introduire l’implant mammaire

Le gel de silicone médical utilisé pour la nouvelle génération d’implants mammaires permet une introduction plus douce. Grâce à la souplesse de ce matériau, une incision plus courte peut être réalisée et fera environ 3cm. Ce qui réduit la taille de la cicatrice finale.

L’augmentation mammaire, une solution pour toutes les femmes ?

Avant de décider de faire une chirurgie pour augmenter le volume de ses seins, il faut toujours rencontrer un professionnel qui pourra vous informer sur la technique utilisée, mais aussi sur les risques encourus lors de toute opération chirurgicale, esthétique ou non. Pensez aussi à vérifier que votre chirurgien utilise bien les derniers matériaux et techniques mis en place dans le domaine de l’augmentation mammaire.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *