Isolation de mon grenier : laine de verre, mon (chaud) amour

Chouchou et moi avons récemment décidé d’aménager une partie de notre grenier afin d’y installer un bureau. Cet espace, plutôt rustique, a été transformé en une pièce chaleureuse grâce à un isolant vraiment efficace : la laine de verre !

Un grenier aménagé en pièce à vivre

Télétravail ou boulot d’indépendant, il nous fallait un espace dédié uniquement au professionnel, coupé phoniquement du reste de la maison. Notre maison est plutôt modeste : au niveau du rez-de-chaussée, impossible d’aménager quoi que ce soit dans ce sens. L’étage : chambres, salle de bains, un dressing pour caser tous mes vêtements…Reste le grenier ! Une chance d’avoir encore cet espace qui court tout le long de la toiture, et qui n’était dédié qu’à l’entreposage de caisses et au sapin de Noël.

Des cloisons isolées pour couper l’espace

Une chance : le plancher était déjà isolé. Les précédents propriétaires ne pensaient pas occuper les combles, donc ils ont judicieusement placé de la laine de verre dans le plancher, par ailleurs en bon état.

Il fallait donc, pour créer une pièce agréable dans laquelle se tenir (assis à un ordinateur) :

  • Placer des cloisons intérieures afin de distribuer l’espace entre l’entreposage (le côté « grenier ») et le bureau. Celui-ci comporte deux postes de travail. A priori mon compagnon et moi n’avons pas les mêmes jours de télétravail ou de présence en tant qu’indépendant à la maison, mais qui sait à l’avenir si la situation ne se présentera pas ? Chacun dispose de son portable, donc cela n’était pas très coûteux, pas comme si on installait deux ordinateurs fixes. Les cloisons thermiques séparatives comportent de la laine de verre de l’épaisseur des montants. Elle a été ensuite recouverte de plaques de plâtres offrant une bonne finition :
  • Isoler la toiture : Ca, on l’a fait sur toute la toiture : c’était ridicule de n’isoler que la partie bureau, pour que ça soit caillant de l’autre côté. Côté grenier, nous n’avons juste pas placé de plaques de plâtre aux murs, ce qui confère encore à la pièce un côté inachevé.
  • Ouverture en toiture : nous avons bien entendu choisi un emplacement bénéficiant d’une lumière naturelle, sous un Velux dans la pente du toit. Une fenêtre a été percée dans le pignon, avec des châssis en PVC, pour apporter une vue du bureau, histoire de laisser parfois les yeux et l’esprit vagabonder hors écran.

La laine de verre, un choix évident

Alors pourquoi la laine de verre ? Cet isolant minéral nous a été conseillé pour ses performances thermiques ET phoniques.

  • Isolation acoustique: de fait, on entend beaucoup moins les bruits de la rue et des avions quand on se tient dans le bureau, plutôt que de l’autre côté de la paroi. Plutôt sympa quand on a besoin de se concentrer !
  • Meilleur rapport qualité/prix : la laine de verre n’est pas très onéreuse, mais bien efficace! Actuellement, sur le marché, c’est le meilleur isolant question performances/prix.
  • Facile à placer : ça, c’est un avantage plutôt sympa : on s’y est mis tous les deux, et la laine minérale en rouleaux se découpe et se place facilement. On a pris une épaisseur de 20 cm. Attention, à la manipulation ça dégage des fibres qui peuvent irriter les yeux et les voies respiratoires. On a donc aéré tout le long de l’opération, et porté un masque et des lunettes de protection. Sinon, c’est vraiment à la portée de toute bonne bricoleuse!
  • Convient sur surfaces irrégulières : vous avez des vieux murs ou cloisons? Alors vous savez que les surfaces dans une vieille maison ne sont pas parfaitement planes. La laine de verre peut être compressée, et se love sans problème contre une surface qui présenterait des aspérités, contrairement à des panneaux d’isolation rigides ;
  • Ignifuge : un matériau isolant résistant au feu, c’est toujours utile, s’pas?
  • Disponible en différents formats, épaisseurs : vous pouvez acheter de la laine de verre sous forme de matelas ou en vrac. Elle dispose parfois d’un revêtement de finition (comme une feuille de papier alu, visuellement) qui peut servir de pare-vapeur. La finition peut être en papier pour faciliter le contact. Elle peut être double aussi (de chaque côté) pour permettre l’agrafage sur bois, par exemple.

Isoler avec un matériau minéral

La laine de verre, intrinsèquement, n’est pas un matériau « écologique ». Elle est produite à partir d’un mélange de soude, de sable de silicium et de verre récupéré (le recyclage, c’est plutôt positif !). Mais elle contribue largement à dégager moins de CO2 dans l’environnement. C’est tout bon pour la Nature, mais aussi pour notre budget chauffage ! Je pense qu’on verra la différence dans l’ensemble du bâtiment, avec le toit isolé en plus du plancher.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *