Micropigmentation : formation à un métier original !

Il n’y a pas longtemps, j’ai découvert d’étranges professions : bûcheron sous l’eau (lors d’inondation par exemple !), pousseurs de passagers pour le métro/train (notamment au Japon), testeur de toboggans (!!)… Aussi étranges sont ces passions, lorsqu’on y réfléchit, on se rend compte que ces professions sont tout de même utiles !

Aujourd’hui, je me rends direction la branche « médicale » pour vous parler d’une formation sobrement nommée « Scalp Micropigmentation et Tricopigmentation« . Des mots complexes pour définir les procédés qui permettent le camouflage de la calvitie.

La micropigmentation, la tricopigmentation… kézako ?!

La calvitie (ou l’alopécie pour les plus érudits) est un problème majeur dans la vie de beaucoup d’hommes, soucieux de leur apparence. Lorsqu’elle arrive, la perte de cheveux, la Terre entière s’arrête de… Non, plus sérieusement. Cette perte liée au stress, à la maladie ou plus simplement à l’âge grandissant peut complexer de nombreuses personnes. Si des solutions existent, comme la perruque, l’une d’elles semble jaillir dans la société actuelle : la micropigmentation.

Les techniques liées à la micro ou la tricopigmentation consistent à recouvrir le crâne et de camoufler la perte de cheveux mais également les cicatrices, etc. Si ces techniques sont distinctes, leur objectif commun les rend complémentaire. Ainsi, les gens se forment pour aider plus tard les personnes complexées par leur calvitie.

Se former au Scalp micropigmentation et la tricopigmentation

Aussi originale soit cette formation, elle existe ! Certains centres vous offrent l’opportunité de maîtriser plusieurs techniques en micro et tricopigmentation afin de répondre à toutes formes de demandes de la part de patients touchés par l’alopécie. Cela s’adresse évidemment à des professionnels du domaine qui souhaitent pouvoir offrir le maximum à leur clientèle. Être formé par des professionnels reconnus, réalisant plus de 300 procédures par an, ça vaut la peine !

Les origines de ces techniques ?

Le Scalp micropigmentation provient des Îles Britanniques (l’Angleterre) et que la tricopigmentation prend sa source en Italie. L’utilisation et la maîtrise de ces deux techniques permettent une illusion d’optique optimale et pratiquement indétectable. Les résultats sont nombreux : effet rasé, effet de densité, camouflage d’une cicatrice due à un accident, une greffe ou une chirurgie.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *