Optimiser le ranking de son site Internet grâce au référencement naturel

Référencement naturel dans le moteur de recherche GoogleQui n’a jamais essayé de comprendre comment Google pouvait sortir de manière si précise les résultats en relation avec notre recherche Internet? Je plaide coupable. La technologie du web me fascine tellement, que j’ai décidé de vous parler aujourd’hui d’un élément majeur pour les détenteurs d’un site Internet: le référencement naturel.

Le référencement naturel, c’est quoi? 

Quand on parle de référencement, on fait naturellement allusion au classement que va donner Google aux pages d’un site web. Pourquoi Google? Aujourd’hui, 90% des recherches dans le monde se font via ce moteur de recherche. Quand on parle de référencement, les techniques sont adaptées à Google, mais conviennent également aux autres moteurs. Il existe deux catégories de référencement:

Comment fonctionne le référencement naturel?

On dit que même les ingénieurs de Google ne connaissent pas l’entièreté des critères pour être mieux référencé. Mais certains sont connus sur base d’études et d’observations. En gros, Google va donner des notes positives et négatives aux pages d’un site, par rapport à l’expression clé analysée. En fonction du résultat, ils seront plus ou moins bien classés.  On peut répartir ces critères en quatre catégories:

  • Le contenu éditorial: c’est la partie du contenu du site. Elle regroupe les textes, titres, photos, la manière de structurer le contenu,etc.;
  • l’aspect technique: lié à la programmation du site web;
  • La notoriété: il s’agit du succès de vos pages auprès de sites extérieurs au vôtre. Elle se calcule via la quantité de liens externes.Votre notoriété sera d’autant plus appréciée par Google si les liens viennent de sites de qualité, et sont accompagnés de contenus pertinents;
  • Le comportement de l’internaute: un visiteur va rester sur votre site Internet plus ou moins de temps selon la qualité à ses yeux de celui-ci.Pour cela il doit être adapté aux tendances actuelles, et notamment être adapté à tous les supports de diffusion (ordinateur, tablette, smartphone, etc.).

Le principe de la longue traîne

Comme évoqué plus haut, Google va analyser la qualité d’une page en fonction de sa pertinence envers une expression clé.  L’éditeur du site va, dès lors, devoir écrire son contenu en fonction de ces expressions. Pour savoir lesquelles utiliser, des outils de mots-clés sont mis à disposition, tels que Google Adwords. On se rend compte qu’un internaute débutant va taper une requête de 1 ou 2 mots pour atteindre sa recherche. Mais le résultat ne sera pas celui escompté. Il va alors affiner sa recherche pour obtenir des résultats plus pertinents. Le principe de la longue traîne va exploiter cette observation. En effet, pour obtenir de meilleurs résultats en référencement, l’éditeur doit tenir compte de ces mots-clés précis pour rédiger son contenu.

Le contenu éditorial: qu’est-ce qu’il faut écrire?

Pour qu’un contenu soit jugé pertinent par le moteur de recherche, il doit présenter des caractéristiques bien définies. Par exemple, le nombre de caractères doit se situer aux alentours de 2.000. On notera surtout que l’important est d’être naturel et bien structuré. Le texte doit être précédé d’un titre H1 et structuré par des intertitres H2. Les expressions clés doivent être également mises en valeur (en gras, italiques, ou soulignées). Ne négligez pas non plus l’apport d’images. Pensez à ajouter une description à celles-ci, qui permettra un meilleur référencement.

Les métadonnées: la face invisible de l’iceberg

À côté du contenu destiné à l’utilisateur, les métadonnées font leur entrée discrètement, mais de manière efficace. Elles de divisent en trois parties:

  • La méta-description: elle va permettre à l’internaute d’avoir un aperçu du contenu de la page. La méta-description n’a aucune valeur en termes de référencement, mais elle sert à attirer le visiteur sur la page d’un site Internet.
  • Le méta-title: il s’agit du titre qui apparaîtra dans les résultats de recherches Google. Il doit être composé au maximum de 165 caractères où doivent se retrouver les expressions-clés les plus importantes.
  • L’URL: il se trouve dans la barre de recherche de votre navigateur. Il doit également être composé des mots-clés sur le principe de la longue traîne.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *