Tenir un potager en ville ? C’est possible !

Avoir la main verte tout en habitant dans un appartement en ville peut paraître impossible or…ce n’est pas forcément vrai !

Quelques bacs, deux ou trois jardinières, une bonne exposition au soleil sont les ingrédients suffisant pour pouvoir récolter de bons légumes. C’est pourquoi j’ai décidé pendant ce confinement de me lancer et de commencer mon premier petit potager urbain, sur mon balcon. Matériel, choix des plantes, arrosage…je vous raconte mon expérience au cours de cet article !

Organiser son espace

Le manque de place est inhérent au potager urbain…balcon, terrasse ou à l’intérieur, il est primordial d’anticiper et d’optimiser l’espace dont vous disposez. La réussite de votre culture tient également à une bonne exposition et à l’abri du vent. Avec tous ces paramètres pris en compte, je vous conseille de dessiner un « brouillon » de votre futur potager. Taille des bacs, disposition, association de certaines plantes…tout doit être calculé ! Notez également que les balcons sont limités à une charge maximale; renseignez-vous auprès de votre propriétaire afin de ne mettre personne en danger.

Que vous optiez pour des pots ou des jardinières, veillez à choisir une bonne profondeur pour vos contenants (minimum 40 centimètres). J’ai moi-même opter pour des jardinières cubiques sur plusieurs carrés afin de permettre une rotation des types de culture. Si comme moi vous estimez être précautionneux, la terre cuite est un excellent matériau qui laisse respirer et passer l’eau. Vous devrez cependant arroser plus souvent dans des pots en terre cuite, à cause de leur porosité.

Pensez à l’ensoleillement dont va bénéficier votre culture : En moyenne, un légume a besoin de 4 à 5 heures d’ensoleillement minimum par jour; pour la gamme des « légumes chauds » de type solanacées, c’est 8 à 10 heures. Pour que les plantes puissent surtout bénéficier d’un ensoleillement optimal, il faut penser à bien associer et densifier les supports et les plantes. C’est pour cela qu’il faut agencer ces cultures 3 dimensions, en prenant en compte les murs et la place au sol.

Choisir son support de culture

Je vous conseille un mélange de terreau et de fertilisant, comme du fumier de cheval ou simplement votre compose. N’oubliez pas de trouer le fond de vos pots/jardinières si ce n’est pas déjà fait !

Quelles plantes semer sur son balcon ?

Comme vous vous en doutez, toutes les variétés de plantes ne sont pas adaptées à la culture en pots. Choisissez avant tout des plantes qui vous donnent envie, qui sont adaptées aux conditions climatique de votre logement, et qui s’associent bien entre elles. Personnellement, pour mon choix de plantes j’ai décidé de faire entièrement confiance à une entreprise de graines de ma région, en achetant un kit tout fait de 8 variétés de légumes spécialement conçu pour la culture sur balcon !

Pensez également à respecter le calendrier du potager afin d’avoir les meilleurs résultats de saison.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *