Un dressing adapté à mon intérieur et à ma garde-robe, quel bonheur !

Ayant habité précédemment dans une maison ou un appartement un peu étroit, j’ai pour la première fois pu caser tous mes vêtements et linge de maison chez moi ! J’en avais assez de faire la transhumance de mes vêtements d’été, de mi-saison puis d’hiver chez mes parents ! Non pas que j’aie tant de vêtements, détrompez-vous. Je ne suis pas une fashion victim. Mais entre les gros pulls pour aller l’hiver à la montagne ou randonner, les robes d’été, la couette de rechange et autres subtilités textiles, je n’avais jamais assez de place chez moi.

Un dressing conçu selon ma garde-robe et mes habitudes

IMG-Trucs de nana dressing2Il me manquait toujours quelque chose, à la faveur d’un brusque refroidissement des températures ou l’inverse. Cette fois, j’ai pu réserver un espace suffisant pour mes vêtements et demander à un menuisier professionnel de la région de Namur de me concevoir un dressing sur-mesure !
J’avais pour ce faire à ma disposition un petit réduit sous pente proche de ma chambre. Le menuisier en a pris les mesures, posant de nombreuses questions, parfois étonnantes.
Il voulait savoir quels types de vêtements je portais (j’avoue avoir d’abord été indécise quant au sens de la question !), si la pièce était dédiée seulement à des vêtements de femme, ou si des rangements genre porte-cravates devaient intégrer le dressing. Mes pulls étaient-ils fins et/ou épais en général (pour le réglage de la hauteur des étagères), est-ce que je repliais mes chemises ou les laissait volontiers sur cintres, avais-je des bijoux pour lesquels il devait prévoir un tiroir sécurisé ? Devait-il prévoir des bacs de rangement en bas du dressing pour ma couette et mes draps de lit ? Est-ce que je voulais une tablette coulissante placée au niveau de ma taille pour replier les pulls (comment diable cet homme sait-il que nous, les femmes, ne mettons jamais le premier vêtement sorti de la penderie ?).

Il a bien agencé les éléments, prévoyant avec moi l’accès facile et ergonomique de chaque module. Ainsi, les tiroirs sont en bas, puisque l’accès s’en fait par le dessus (vous me suivez? Il est infiniment plus agréable d’accéder à un tiroir placé en bas qu’une étagère. Se mettre à genoux pour attraper un truc coincé dans le fond d’une étagère, non merci!)

Un espace de rangement spécifique pour chaque type d’habits

Au final de cette discussion étonnante, mon menuisier me présente un dessin précis de chaque compartiment, soigneusement agencé selon ma morphologie, les règles de distance et d’ergonomie. Vu les dimensions de la pièce, je ne disposais pas assez de place pour avoir un box de rangement faisant office de siège, ni de portes battantes. J’ai une porte coulissante équipée d’un miroir en pied, le reste des modules est visible depuis le seuil (n’est-ce pas le principe et le plaisir d’un dressing ?)

Les astuces du menuisier pour gagner de la place dans mon dressing

Mais là où il a le plus joué d’ingéniosité, c’est qu’il a vraiment intégré le dressing à la pente du toit : mon espace penderie épouse la pente du toit, et correspond à la forme triangulaire des cintres. Ainsi, malgré l’espace a priori réduit, l’élément contenant la penderie ne s’avance pas trop. Encombrement minimum garanti!

Je n’ai pas la hauteur de mur droit suffisante, mais si la pente du toit avait été placée plus haut (il faut un minimum de 1m70), nous aurions même pu prévoir une cache derrière la penderie! Comment ça marche? Le menuisier aménage une ouverture dans la paroi du fond (droite, pas au niveau des cintres). Dans cet espace exigu où un enfant trouverait plaisir à se réfugier pour raconter des secrets à son doudou, il aurait été possible d’entreposer des affaires dont on sert une fois tous les X, style les lits de camps, le matériel de camping ou les combinaisons de ski. Plutôt ingénieux, non? Pensez à en parler à votre concepteur de dressing sur mesure, si vous disposez de l’espace sous toiture disponible!

100% satisfaite de mon dressing!

Le résultat est vraiment top ! Et cela ne m’a pas coûté cher, si l’on considère en plus la rentabilisation optimale de chaque centimètre disponible. Je n’aurais jamais pu obtenir ça avec un meuble standard. De plus, comme mon dressing est sous toiture, l’espace penderie épouse parfaitement la pente du toit !
Avouez que ça vous tente !

Comments

  1. Un dressing personnalisé, j’en rêvais aussi! Nous avons eu le même parcours : insatisfaction par rapport à ce que les magasins de meubles, suédois ou « du monde » (cher!) proposaient. J’ai opté pour l’artisanat, avec qualités de finition professionnelles, hein! Et vraiment, j’ai été bluffée du prix, par rapport à la satisfaction apportée, et le résultat esthétique. J’ai osé la customisation, avec quincaillerie, miroirs et lumières intégrés.
    Quel plaisir, au final!

    1. Bonjour Nadette, et merci pour votre commentaire! Il est élémentaire, mais on l’oublie souvent, que notre mobilier s’adapte à notre maison, et non que nous subissions sa loi (encombrement, ergonomie médiocre, perte d’espace, ouvertures de deux portes simultanément problématique,…). Vive le sur mesure, definitely!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *